La Timeline

Les trois dernières publications

  • Webinaire “L’intelligence artificielle en procès”

    En accompagnement de la sortie de l'ouvrage "L'intelligence artificielle en procès", une discussion sur Zoom, modérée par Harold Epineuse, est organisée le 8 janvier 2021, de 14h30 à 16h30, avec Yannick Meneceur et Thomas Cassuto, Ysens de France, Karine Gentelet, Emmanuel R. Goffi, Jean Lassègue et Fabien Tarissan. Le programme complet est accessible en cliquant sur ce lien.

    L'événements est organisé avec le soutien de l'Institut Presaje, de l'Echo des Arènes, du Laboratoire de Cyberjustice, du projet AJC et de l'OBVIA (Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique).

    L'accès est libre, sur inscription préalable sur EventBrite.

    Une séance de dédicace virtuelle sera réalisée entre 16h00 et 16h30 : l'accès sera limitée aux participants qui auront envoyé un courrier électronique sur iaenproces@lestempselectriques.net (nombre de places limitées).

  • 2021 : Quelles perspectives pour l’intelligence artificielle ?

    Publié le 31 décembre 2020, mis à jour le 5 janvier 2021

    Sur un plan technologique, l’histoire retiendra vraisemblablement de la décennie qui vient de s’écouler le réenchantement du terme intelligence artificielle (IA) avec les exploits de l’apprentissage automatique et des réseaux de neurones. Même si ces algorithmes ne sont pas tout à fait nouveaux, la magie ne cesse d’opérer au rythme des promesses, toujours plus nombreuses, des chercheurs et des concepteurs. De la reconnaissance d’image à la conduite autonome, de la recherche de fraudes à la lutte contre la Covid-19, l’IA ne cesse d’être convoquée pour résoudre des problèmes toujours plus complexes. À entendre les discours ambiants, ce qui n’est pas possible aujourd’hui le sera nécessairement demain, en agrégeant toujours plus de données. Dans le même temps, les conséquences d’une généralisation hâtive de l’IA commencent à être bien documentées : renforcement des inégalités déjà existantes par l’emploi hâtif d’algorithmes dans les services publics, caisse de résonance à différents types de désordre informationnel, aggravation des atteintes à la vie privée ne sont que quelques exemples très concrets qui esquissent les possibles errements du nouveau monde transformé en données.

  • COVID-19 & Traçage numérique : comment concilier santé et libertés individuelles ?

    Cap Digital, l'UNESCO et la Chaire ITEN de l'Unesco ont réalisé le 27 novembre 2020 une conférence dans leur cycle "NumériqueS en temps de criseS" dédiée aux apps et outils de traçage des populations pour lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19.

    Retrouvez le texte de l'intervention, qui traite notamment de la mise à l'épreuve de nos systèmes de gouvernance et des travaux du Conseil de l'Europe en la matière.


L’intelligence artificielle en procès

>>> Accès au blog du livre


Les billets

  • 2021 : Quelles perspectives pour l’intelligence artificielle ?

    Publié le 31 décembre 2020, mis à jour le 5 janvier 2021

    Sur un plan technologique, l’histoire retiendra vraisemblablement de la décennie qui vient de s’écouler le réenchantement du terme intelligence artificielle (IA) avec les exploits de l’apprentissage automatique et des réseaux de neurones. Même si ces algorithmes ne sont pas tout à fait nouveaux, la magie ne cesse d’opérer au rythme des promesses, toujours plus nombreuses, des chercheurs et des concepteurs. De la reconnaissance d’image à la conduite autonome, de la recherche de fraudes à la lutte contre la Covid-19, l’IA ne cesse d’être convoquée pour résoudre des problèmes toujours plus complexes. À entendre les discours ambiants, ce qui n’est pas possible aujourd’hui le sera nécessairement demain, en agrégeant toujours plus de données. Dans le même temps, les conséquences d’une généralisation hâtive de l’IA commencent à être bien documentées : renforcement des inégalités déjà existantes par l’emploi hâtif d’algorithmes dans les services publics, caisse de résonance à différents types de désordre informationnel, aggravation des atteintes à la vie privée ne sont que quelques exemples très concrets qui esquissent les possibles errements du nouveau monde transformé en données.

  • COVID-19 & Traçage numérique : comment concilier santé et libertés individuelles ?

    Cap Digital, l'UNESCO et la Chaire ITEN de l'Unesco ont réalisé le 27 novembre 2020 une conférence dans leur cycle "NumériqueS en temps de criseS" dédiée aux apps et outils de traçage des populations pour lutter contre la propagation de la pandémie de COVID-19.

    Retrouvez le texte de l'intervention, qui traite notamment de la mise à l'épreuve de nos systèmes de gouvernance et des travaux du Conseil de l'Europe en la matière.

  • Entretien pour l’ELSA Day sur “Intelligences artificielles et démocratie”

    L'association européenne des étudiants en droit (ELSA - European Law Students Association) de Bruxelles a contribué au ELSA Day 2020, forum de discussion sur la mise en œuvre et la protection des droits humains au niveau national et international, sur le thème de l'intelligence artificielle et leur impact sur les droits humains. .

>>> Accès à tous les billets


Les émissions

  • Chronique de l’émission “L’éthique de l’intelligence artificielle”

    Des éthiques à l'éthique

    Invité : Emmanuel Goffi, philosophe et directeur de l'Observatoire Éthique & Intelligence Artificielle, de l'Institut Sapiens et professeur en éthique de l'IA à aivancity, School for Technology, Business & Society

    L’éthique est partout dans les discours sur l’IA, solution universelle à tous les maux redoutés et révélés.

    Il semble communément admis dans l’opinion publique que le numérique ne règlera pas tout et que tout problème n’a pas de solution numérique… l’échec de l’application StopCovid en témoigne de manière sensible.

  • Chronique de l’émission “L’enquête pénale à l’ère numérique… la suite !”

    L'enquête dans "le nuage "

    Invité : David Bénichou, Vice-président chargé du service de l'instruction au tribunal judiciaire de Rennes

    Nous nous interrogions il y a quelques temps sur la manière donc se déroulait l’enquête pénale du XXIème siècle et tenté d’écarter l’idée de policiers, de gendarmes et de magistrats analysant dans un environnement futuriste des éléments de preuve sur des cascades d’écrans géants.

  • Chronique de l’émission “Les legaltechs disruptent-elles le droit ?”

    Un regard sur l'impact des legaltechs sur la transformation du marché du droit

    Invité : Thomas Saint-Aubin, directeur général de Séraphin.legal et enseignant en droit des données à l'Ecole de droit de La Sorbonne

    Medtech, Edtech, Civictech, regtech… legaltech : les startups spécialisées ne cessent de s’adapter à leur environnement en créant leur propre dénomination.

    La novlangue numérique s’y déploie avec force, riche de disruption, où les digital evangelist tentant de convaincre dans des pitchs qu’il est toujours possible de hacker les innovations dans les process… on se fait un call pour organiser un hackathon ?

>>> Accès à toutes émissions